browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Danse

La société au Moyen Age est réglée par différentes manifestations et moments festifs (fêtes du printemps, fêtes paysannes). La danse et la musique sont très présentes et touchent toutes les couches de la population, du noble au peuple.

La danse au Moyen Age, couvre une longue période de l’histoire, et on ne possède que trop peu de sources avant le IXe siècle.

IMG_1289

A partir du Xe siècle, la danse est présente dans de nombreuses fêtes. L’Eglise primitive désire écarter la danse du culte, car elle revêt un aspect trop peu religieux à son goût, la pratique de la danse étant très présente dans les manifestations des cultes païens. Malgré ses efforts, l’Eglise n’arrive pas à interdire ces pratiques, et de nombreuses traces des activités chorégraphiques de l’époque nous sont parvenues grâce à de nombreuses sources sur la vie au Moyen Age, et c’est à travers les fêtes paysannes et séculières que va se perpétuer le geste de la Danse. La plupart de ces fêtes sont données à l’occasion d’un moment spécial du calendrier : fêtes de printemps, fêtes paysannes données au moment de Pâques, fêtes de l’été, de l’Ascension, fêtes célébrant Notre Dame. Viennent ensuite les fêtes d’hiver, fêtes calendales et les fêtes folles du clergé suivies de la fête du carnaval et des brandons. Bien que données souvent en corrélation avec un moment du calendrier religieux, ces fêtes n’étaient pas vues d’un bon œil par l’Eglise qui considérait ces agapes comme sources de péchés et de décadence des gens du peuple à la face du Tout-Puissant.

Les grands moments de la vie civile sont également source de fêtes dansées : les mariages et les naissances donnent l’occasion de grandes réjouissances et de farandoles endiablées. La réception d’un personnage important dans un duché, un comté ou une ville de moyenne importance donne également lieu à des fêtes où la danse est bien présente, fêtes profanes n’ayant pour seul but que de rapprocher les gens autour d’un événement particulier ou fédérateur. La danse s’invite également à la cour, pendant les tournois, les réceptions de nobles personnages ou le couronnement d’un roi.

Quelles soient données en banquet dans les grandes salles de châteaux, ou à l’extérieur pour les fêtes de villages, les danses de l’époque sont souvent très sautillantes, soit en ligne, soit en rond, ou en chaine, accompagnées par des musiciens et des jongleurs. Plus nous avancerons dans le temps et plus les danses seront complexes et sophistiquées, reflétant l’évolution même de l’Art au Moyen Age.

IMG_1285

Notre compagnie compte 8 à 10 danseurs, non professionnels, qui effectuent les danses les plus connues de cette époque riche au niveau artistique (Pavane ; branles Suicide, de l’Ours, de la Montarde, du Cheval, d’Ecosse, Officiale, Pinaguet, les Lavandières et les Pois).

Nous proposons de présenter certaines danses lors d’un banquet. Pour trois à quatre danses, il faut compter une prestation d’une heure (successivement ou par temps entrecoupés entre les plats). Nous demandons à être accompagnés par une troupe de musiciens professionnels (présents lors de l’évènement), nos musiciens n’ayant pas la compétence d’animer une prestation aussi longue. Nous effectuons des initiations gratuites au public. Ce sont des chorégraphies faciles à assimiler et à caractère ludique pour tous les âges.

L’initiation se déroule sur notre camp ou dans une salle à part et sur un temps allant de 30 minutes à 1h, selon la programmation. Nous sommes accompagnés par nos musiciens, mais exclusivement pour l’initiation à la danse.

En cas d’intempéries, nous demandons l’octroi d’une salle afin de permettre à nos musiciens de préserver leurs instruments de l’humidité.

Nous essayons également, au travers d’une optique pédagogique, d’apprendre aux personnes qui le souhaitent ces fameuses danses, dans une ambiance enjouée, ludique et avec bonne humeur, inspirées par le goût de nos ancêtres pour la fête et les bons moments. Nous dispensons donc des cours gratuits et très joyeux au sein des fêtes médiévales sur lesquelles nous sommes présents. Les pas de danses que nous enseignons sont simples et rapidement assimilables, permettant à tous, adultes comme enfants, de venir passer un bon moment en notre compagnie.

Solange

 

IMG_9509

IMG_9511 IMG_9725